la_leon,1

Poême hors du temps, composé au fil de l'eau de plans d'une beauté poustouflante, La Leon capte tout en finesse la violence des sentiments et la sensualité des corps des oslenos, les habitants du labyrinthe de roseaux du vaste et magnifique  delta  du Parana, en Argentine. Santiago Otheguy  a reçu une mention spéciale à Berlin en 2007 pour ce premier long métrage envoûtant aux allures de western en noir et blanc.

Synopsis :

Delta du Parana. Alvaro mène une vie humble  et solitaire, la pêche et la coupe des roseaux constituant son labeur quotidien. Son homosexualité et sa passion pour les livres font de lui un personnage à part parmi les habitants de la région. Le seul lien entre ce territoire et la ville est constitué par "El Leon".

Ce bateau-bus incontournable est piloté par El Turu, un homme violent et autoritaire, qui voit la différence d'Alvaro comme une menace et semble déterminé à le harceler... 

Mon avis : ChezVolodia

J'ai eu un peu de mal à entrer dans le film, en cause, sa lenteur, le peu de dialogues. Toutefois, au fur et à mesure des images on sent la violence qui monte créscendo, par le jeu des regards, des silences, l'apogée de cette violence sera terrible. Ce film est sublime, il mérite qu'on "s'y accroche" !