un chant d'amour jean genet

Interdit au moins de 18 ans - Réservé à un public très averti

Synopsis :

Depuis leurs cellules, deux prisonniers arrivent à communiquer grâce à un trou percé dans le mur qui les sépare. Avec la complicité silencieuse du gardien qui les observe par le judas, ils vont établir un contact amoureux et érotique en utilisant divers objets tels qu’une cigarette, une paille…

Mon avis : Volodia

Très court : 25 mn. Film en noir et blanc, sans paroles,  dans un décor et un dénuement sordides (la paille de la paillasse servant d'intermédiaire entre les deux prisonniers, l'ongle noir de pied arraché par l'un des détenus). 

C'est à travers les yeux, les gestes des acteurs que nous ressentons leurs émotions, leurs sentiments.

Le jeu y est subtil et puissant. L'amour entre deux hommes y est sublimé, ainsi que la perversité ambiguë du gardien (qui par jalousie envers un des prisonniers, se fait j... en pointant un révolver dans la bouche de l'autre).

Certaines scènes, crues, n'arrivent pourtant pas, à mon sens, à faire basculer ce film dans la pornographie, tellement cet amour est beau malgré l'endroit et les conditions dans lequel il se déroule.

Si j'ai eu du mal à comprendre, dans les oeuvres de Jean Genet, ou résidait sa poésie, elle prend tout son sens ici !