80202169_p

Rainer Werner Fassbinder est incontestablement l'un des auteurs les plus importants du cinéma européen de l'après-guerre. En quinze ans à peine, il a réalisé plus d'une quarantaine de films, dont b eaucoup ont accédé au rang de classiques, tels Le Marchand des quatre-saisons, Les Larmes de Petra Von Kant, Tous les autres s'appellent Ali, Le Mariage de Maria Braun et le monumental Berlin Alexanderplatz. La plupart des études sur Fassbinder insistent sur sa personnalité provocatrice et y trouvent les ressorts de sa productivité frénétique. Cherchant plutôt la "vérité" de Fassinder dans l'analyse approfondie des films.

  Elsaesser met en évidence l'extraordinaire richesse des personnages et des sentiments, la capacité du cinéaste à saisir milieux et classes sociales. Il révèle ainsi toute l'importance de cette oeuvre qui dessine un portrait complexe, mêlant compassion et cruauté, de l'âme" ouest-allemande pendant les premières décennies qui ont suivi le régime nazi.

Thomas Elsaesser tend à montrer que le regard unique de Fassbinder sur l'homme, la Société, la politique et l'idéologie, son sens aigu de l'Histoire parlent aussi de l'Allemagne d'aujourd'hui, de la nouvelle Europe et des défis culturels auxquels elle est confrontée.

Editions : Centre Pompidou - ISBN : 2 84426 273 2 - Broché 571 pages - Prix : 39,90 euros.

A propos de l'auteur :

Elsaesserhomas Eslaesser est  Professeur d'Etudes Cinématographiques et Audiovisuelles  l'Université d'Amsterdam. Il a notamment publié New German Cinema : A History (1989). A Second Life : German Cinema's First Decades (1996) . Weimar Cinema and After (2000), Metropolis (2001). Filmgeschichte und frühes kino (2002) et Harun Farocki-Working on the Slightlines (2004).

Il contribue régulièrement à plusieurs revues de cinéma à travers le monde dont "Trafic", "Iris", "Sight and Sound", "October", "Screen" et "New German Critique".